Venise

En ce Jeudi 28 Mars, nous sommes allés faire un petit tour à Venise. Afin d’éviter la surpopulation touristiques nous nous sommes levés fort tôt, aux environs de 5h.

Si vous souhaitez pleins d’infos factuelles sur la ville, c’est par ici 😉 Pour le reste voici quelques photos de notre escapade.

Burano

Burano est l’une des îles de Venise accessibles grâces aux vaporetti. Sa particularité est que les maisons y sont très colorées.

Plus de photos seront disponibles dans les galeries qui apparaîtront prochainement sur ce site 😉

Nous sommes partis

C’était en préparation depuis de nombreux mois, et pourtant ce jour est arrivé à toute vitesse. Ce 14 Février 2019 marque en effet les premiers coups de pédales de notre voyage en Europe.

Deux semaines pour tout ranger

Depuis que nous avons arrêté de travailler, le 1er Février 2019, nous n’avons pas chômé. Il nous a fallu trier, ranger, empaqueter et déménager toutes nos affaires. Bref, mettre nos quatre dernières années de vie dans un 20m3. Sans oublier effacer toutes traces de vie de cet appartement que nous occupions. Comme tout ceci aurait été fort pénible à réaliser à deux, un grand merci à tout ceux qui sont venus nous aider 🙂

Personnes ayant aidée au déménagement
Les déménageurs de l’extrème

Un merci Spécial à Adeline et Quentin qui nous ont hébergés avant notre départ.

Une première journée mémorable

Une fois n’est pas coutume, c’est sous un soleil Breton généreux que nous avons démarré notre périple. Avec pour objectif de rejoindre La Guerche de Bretagne, lieu de résidence des parents de Stéphanie.

Une première pause utile

Après des adieux pleins de douceurs avec Adeline & Quentin c’est à 10h22 que nous avons enfourchés nos montures en direction de l’ALEC (Agence Locale de l’Energie et du Climat du pays de Rennes), pour un petit déjeuner avec les collègues de Stéphanie. C’est au détour d’une conversation que nous nous rendons compte que nous avons oublié un élément indispensable a tout voyage en vélo : Le papier toilette. Un grand merci donc a l’ALEC pour nous avoir gentiment donné un rouleau du dis papier.

C’est également a l’ALEC que nous avons pu consulter l’article paru la veille dans Ouest France sur notre aventure.

Article Ouest France

Une première chute

C’est à Maël que revient l’honneur de la première chute du voyage alors que nous étions encore dans Rennes. Un bruit de frottement sur le pneu avant lui détourne l’attention, une voiture est sournoisement restée garée sur sa place de parking en attente du choc. Heureusement, la vitesse du cycliste était faible et aucun dégât ne fut a déplorer, y compris pour la voiture.

Une journée de vélo idéale

C’est sous un soleil incessant que nous avons traversé la calme campagne Bretonne pour atteindre La Guerche de Bretagne. Ce fut une étape de 52 km, raisonnablement valonée, avec un vent de face léger mais constant, amenant notre vitesse moyenne a 11,9 km. Pour la pose repas nous avons étrenné notre réchaud, devant un cimetière, avec des pâtes natures. Le sel figurant également sur la liste des oubliés avant le départ. C’est finalement aux alentours de 17h30 que nous avons rejoint le domicile familial de la famille Vétier.

Inauguration du réchaud
Stéphanie en haut de la première grosse côte